Season on hold – Covid-19

As of the 30th of October 2020, the French government has placed the entirety of France back under lockdown until the 1st of December. As a result all of our training sessions are cancelled until this date and all matches are postponed awaiting a decision from AFL France.

Les équipes des Paris Cocks de la décennie (2008-2019)

Après un long débat entre d’anciens bénévoles et joueurs du club, les Paris Cocks sont heureux d’annoncer les trois équipes du club de la décennie (2008 – 2019). Les trois équipes sélectionnées sont l’équipe féminine, l’équipe masculine des joueurs Australiens, et l’équipe masculine des Français et internationaux.

Félicitations à tous les joueurs sélectionnés, et aussi un grand merci aux bénévoles et personnes qui ont contribué au club des Paris Cocks pendant la dernière décennie !

#GoCocks

L’équipe féminine des Cockerelles de la décennie :

L’équipe masculine des Australiens de la décennie :

L’équipe masculine des Français et internationaux de la décennie :

Bravo à tous !

AFL & AFLW Players at Paris Cocks Training

The Paris Cock’s were lucky enough to welcome AFL players Stephen Coniglio (GWS), Jeager O’Meara (Hawthorn) and Toby Greene (GWS) as well as AFLW player Akec Makur Chuot (Richmond) down to training on Tuesday night, a fantastic opportunity for our players to meet some professional AFL players. A massive thanks to all four of them for coming down!

Stephen Coniglio, Akec Makur Chuot, Jeager O’Meara and Toby Greene
The Cockerelles with Akec Makur Chuot

Joueurs de Gold Coast Suns a l’Entrainement

Touk Miller & Lachlan Ritchie des Gold Coast Suns

Il y a deux semaines, les Paris Cockerels ont reçu deux joueurs AFL directement d'Australie pour un entraînement.

Touk Miller évolue actuellement dans l'équipe des Gold Coast Suns et Lachlan est en réserve de l'équipe, il évolue en NEAFL.

 

Laetitia nous raconte cette expérience.

 

Touk et Lachlan avaient quelques jours sur Paris et nous ont fait l'honneur de participer à un de nos entraînements.

 
Arrivés à l'heure, ils se sont fondus d'abord dans le décor. Mais très vite, je les ai reperé : Lachlan est taillé en V : comme un nageur. Avec son maillot cela donnait l'impression qu'il avait des protections aux épaules !
Touk, de son côté était moins carré mais tout aussi affûté, on sentait la force et sa musculature sous sa tenue !
 
L'entraînement a débuté par un échauffement simple mais intense : après nos 3 tours de piste, ils ont pris les choses en main pour nous faire travailler le cardio : Un tour de piste à 70% de force, et 1min de récupération, et ce pendant 5 tours. 
Malgré les 70% de force, il faut pouvoir tenir le tour du stade! 
 
Ensuite, exercices classiques menés par "Swadda", notre coach, et nos australiens ont participé en se mélangeant naturellement avec le reste de l'equipe.
Ils ont tourné sur plusieurs groupes afin de voir nos différentes performances.
J'ai retrouvé l'esprit d'équipe qui m'a fait rejoindre ce sport et les encouragements ont fusé.
 
L’enchaînement des exercices menés par Swadda s'est terminé par un jeu de nos deux invités : deux groupes en étoile à s’échanger la balle par handpass, et dès que nous entendions Touk crier " Goal" le joueur tenant la balle devait kicker en direction des buts. 
L'équipe ayant marquée le moins de points s'est retrouvée à faire des pompes.
 
Nous avons fini l'entaînement pleins d’énergie et visiblement Touk et Lachlan étaient aussi ravis que nous d'avoir pu participer à notre entrainement. Afin qu'ils gardent un souvenir de ce passage sur Paris, le Club leur a offert un de nos Polos officiels.
En espérant qu'ils le portent aussi fièrement que nous! 
 
Laetitia

https://en.wikipedia.org/wiki/Touk_Miller

https://www.afl.com.au/news/50601/lachlan-ritchie

Bring a Friend

A chaque rentrée, les Cockerels organisent l’événement : «Bring a friend».
Le principe est simple : chaque joueur a pour objectif de ramener un copain pendant la semaine de découverte.

La première «BRING A FRIEND» a eu lieu le mardi 23 septembre à 20h30 au Stade de la Plaine. 32 joueurs ont participé à cet événement !

La deuxième session aura lieu le vendredi 26 septembre à 18h30 au Stade Suzanne Lenglen. Si vous êtes débutant, n'hésitez plus !

Cet entraînement spécial est adapté à nos joueurs en herbe : l'occasion pour chacun d'essayer ce sport atypique, d'en comprendre les règles et d’y prendre goût !
 
Twitter : ParisCockerels
Facebook : https://www.facebook.com/ParisCockerels

Stade Suzanne Lenglen – 2 rue Louis Armand, 75015 Paris
Moyens de transport :
Métro : Balard
Tramway : Suzanne Lenglen

Premier match de footy féminin

1er match de footy féminin en France

 
Samedi 14 juin 2014, date de la finale du championnat de France masculin, restera un jour marquant dans l’histoire du footy féminin français. En effet, c’est le premier match féminin 
 
« franco-français ». Les joueuses des différents clubs ont pris l’initiative, avec l’accord du CNFA et de l’équipe accueillant la Finale (Toulouse Hawks), d’organiser un match amical en ouverture de la Grande Finale masculine, Toulouse Hawks vs Paris Cockerels. Un moyen de faire connaître le footy féminin et de montrer aux joueurs que leurs conseils lors des entraînements ont porté leurs fruits ! 
 
Dix-sept joueuses ont fait le déplacement de Strasbourg, Bordeaux, Toulouse et bien sûr de 
Paris ! Deux équipes sont alors formées: les jaunes (Laetitia, Nadège, Aurélie, Coline, Anne, Stéphanie, Charlotte, Hélène (Patané) et Bérengère) et les roses (Sabrina, Amélie, Hélène (Pittet), Chloé, Camille, Lauriane, Florianne et Claire). Afin que le match reste amical et résume de la bonne entente entre toutes les joueuses, il est décidé que les deux équipes seront composées de joueuses de tous les clubs et de niveaux équilibrés. 
 
Le match débute à 13h sous les applaudissements du public et des joueurs ! Le match comptera quatre quart-temps de 10min sur un terrain légèrement raccourci dans la longueur. 
 
Les joueuses sont heureuses de jouer et cela se voit. Le match commence fort pour les jaunes qui prennent de l’avance dans le premier quart-temps. Le jeu est beau et on peut voir une nette progression des filles depuis leur participation à la Coupe d’Europe. Les forces s’équilibrent au deuxième quart-temps et les roses recollent au score. La mi-temps est bienvenue car les filles commencent à souffrir de la chaleur mais l’envie de jouer les renvoient sur le terrain plus déterminées que jamais à montrer au public un match féminin aussi technique et distrayant que celui des hommes. Les deux derniers quart-temps sont 
donc remplis de très beaux marks, placages et goals ! Les joueuses donnent tout sur les dernières minutes et au sifflet final le score est de 96 à 68 pour les jaunes !

Détails

Date Temps Ligue Saison
juin 14, 2014 12:00 Women's Competitive 2013/2014

We Own the Night

We Own the Night est une course féminine de 10km

We Own the Night est une course féminine de 10km organisée par Nike dans 5 villes d’Europe (Paris, Londres, Milan, Amsterdam et Berlin). A Paris, la course s’est déroulée ce dimanche (8 juin) et deux de nos Cockerelles, Camille et Fanny, étaient sur la ligne de départ avec une troisième Cockerelles, Bérengère (blessée) pour les soutenir et les encourager tout au long des 10km ! L’objectif des filles est de parcourir ces 10km en moins d’une heure. !

 

Sur la ligne de départ, l’ambiance est au rendez-vous grâce à DJ Greem (C2C) et ses remix qui permettent aux 8500 participantes de s’échauffer! Après de nombreux cris de guerre, c’est le départ !

Camille et Fanny trouvent assez vite leur rythme et parcourent les quatre premiers kilomètres avec aisance malgré la chaleur. Au quatrième kilomètre, c’est le ravitaillement tant attendu qui permet de faire descendre quelque peu la température ! Puis s’ensuit une série de faux plats en montée et descente sur les kilomètres 5, 6 et 7. Les jambes se font lourdes et la chaleur se fait de plus en plus sentir ! Mais heureusement Bérengère et la foule venue en masse re-motivent les filles pour les derniers kilomètres ! Au kilomètre 8, les filles entament la dernière montée et se soutiennent à tour de rôle pour ne pas lâcher car les têtes commencent à tourner et les frissons à se faire sentir. Puis c’est la belle surprise du kilomètre 9 avec le passage dans un tunnel transformé en gigantesque boite de nuit avec fumée, éclairage et musique à fond ! Juste ce qu’il fallait pour tout donner sur le dernier kilomètre ! Les 500 derniers mètres se feront au sprint et c’est la délivrance avec le passage de la ligne d’arrivée et les félicitations de Bérengère ! 

 

• Camille: -temps: 57min15 -classement: 1117!

• Fanny: -temps: 57min38 -classement: 1204